37-39 Rue Saint Eloi

Contenu de la page : 37-39 Rue Saint Eloi

En 2007, une demande anticipée de prescription, préalable à la construction d’immeuble de logements et à la démolition de bâtiments a motivé la réalisation d’un diagnostic archéologique. Les terrains concernés se localisent au sud-ouest de la ville de Noyon, à cheval sur les fortifications médiévales et modernes et à proximité de la porte St Eloi.


L’évaluation archéologique (8 sondages) a permis de mettre en évidence une occupation continue depuis le XIIe siècle au moins. La structure déterminante sur la parcelle est la muraille du XIIe s. (XIIIe s. ?) siècle, remparée à partir du XVIe siècle et détruite dans les années 1830.


La courtine médiévale a été mise au jour lors du diagnostic mais le remparage et le mur de soutènement de l’époque moderne étaient déjà visibles avant l’opération : de dernier est conservé sur une hauteur de plus de 4,00m. Ce système défensif structure l’espace de la parcelle. Ainsi, un fossé le bordait à l’extérieur comme en attestent les niveaux de limons mis au jour et la dépression du terrain vers le sud-ouest tandis qu’un espace dépotoir de l’époque moderne se situait à l’intérieur témoignant de la zone non-aedificandi. (Ci-contre la dite fosse dépotoir).

Cependant, des vestiges plus récents ont perturbé cet ensemble, notamment une installation artisanale ou industrielle de possibles tanneries et surtout d’importants remblais probablement dus aux destructions de la Première Guerre Mondiale et à l’assainissement des anciens fossés.

Élément de corniche remployé dans le parement du mur actuel

Cette opération a ainsi permis de confirmer et de préciser la documentation concernant le système défensif de la ville du XIIe au XIXe siècle et de découvrir des installations plus récentes inconnues des sources.

Puits mis au jour

Aucune structure antérieure à cette période n’a été découverte mais la nature marécageuse du terrain n’a pas permis sonder le terrain très profondément.