Accueil du site > Participer > Paroles de Noyonnais > Catherine Bullot-Adam et (...)

Catherine Bullot-Adam et Marie-Lise Himpens

Contenu de la page : Catherine Bullot-Adam et Marie-Lise Himpens

Catherine Bullot-Adam - Présidente de l’association Vagabond’Art et Marie-Lise Himpens

Vivre Noyon : Expliquez-nous ce qu’est Vagabond’Art ?

  • Catherine Bullot-Adam : C’est une association d’artistes contemporains qui existe depuis environ 5 ans à Homblières mais la plupart de ses membres étant de Noyon ou du Noyonnais, nous avons décidé de situer notre siège social à Noyon à la rentrée. Nous avons choisi de ne présenter que de l’art contemporain. On pourrait définir cet art comme un regard porté sur le présent avec les éléments du présent. Nous cherchons à créer avant tout des émotions à travers notre travail. Comme notre nom l’indique, nous pratiquons l’art itinérant. Notre objectif : exposer au sein de structures originales et différentes en créant une dynamique pour permettre une ouverture de l’art et des arts plastiques en milieu rural, favoriser les échanges et les rencontres en suscitant la curiosité. Nous cultivons l’atypique. Vous pourrez d’ailleurs mieux nous découvrir du 29 septembre au 7 octobre prochains à Noyon à l’occasion de l’événement Invitations d’artistes.

VN : Parlez-nous de ce dispositif ?

  • Marie-Lise Himpens : Mis en place à l’initiative du Conseil régional de Picardie depuis 2004, il permet la découverte de collectifs d’artistes qui entreprennent de travailler ensemble pour surprendre le public par la qualité et la diversité de leurs œuvres. Nous avons déjà participé à l’édition 2009 en proposant une exposition de grande envergure dans l’ancienne pépinière de la Ferme La Croix Saint Claude. Nous étions alors 9 artistes sur plus de 1 000 m2. Cette année, grâce à la Ville de Noyon qui nous accueille de nouveau, nous revenons avec un collectif de 6 plasticiens comprenant 5 membres de l’association et un artiste invité. Le fil conducteur « affaires de temps » porte sur le questionnement de l’être humain, de son évolution et de son environnement. Nous proposons 3 lieux d’exposition avec l’ancienne pépinière qui accueille de nouveau les œuvres volumineuses de 4 artistes mais aussi le cloître de l’Hôtel-Dieu et le cellier de la cathédrale qui accueillent chacun un artiste.

VN : Pouvez-vous nous dire quelques mots sur chacun des artistes ?

  • CBA : La plasticienne Elaine Dieudonné se place au cœur de la société actuelle avec l’idée de la vitesse et de la pollution à travers le travail sur le pneu en opposition avec l’arbre qui met des années à pousser. Quant à Véronique Kuziara, elle s’interroge sur l’apparence de l’être humain et plus particulièrement la femme, sur le temps qui passe et sur l’image renvoyée. L’œuvre d’Hélène Ribeyre montre ce qu’on fait subir à la planète avec un travail sur les poubelles, les déchets et l’idée d’adoration d’un temple fictif.
  • MLH : A travers l’idée du cocon, Catherine Bullot-Adam expose une œuvre sur l’idée de la naissance et comment on fait évoluer les choses qui nous tiennent à cœur. Le plasticien Christophe Thomas réfléchit sur la place de l’homme avec une mise en scène extraordinaire. Il a en même temps une vision assez pessimiste et grave mais garde toujours un lien très fort avec l’environnement. Quant à moi, je suis un peu en opposition avec lui car je propose des œuvres optimistes. Avec cette exposition « affaire de temps », j’ai choisi de travailler sur l’idée « après l’hiver ». C’est le témoignage d’un passage, une forme de racine telle une trace laissée, porteuse de graines d’espoir à travers des petits pots colorés.

Catherine Bullot-Adam - Association Vagabond Art 03 44 43 41 80 - 06 12 97 33 26 vagabondart60@gmail.com - www.vagabondart.fr