Les Forbus, stade d’athlétisme

Contenu de la page : Les Forbus, stade d’athlétisme

A Noyon, une demande anticipée de prescription, préalable à la construction d’un stade d’athlétisme a motivé la réalisation d’un diagnostic archéologique réalisé au cours de l’année 2007. Les terrains concernés se localisent au nord-est de la ville, à l’extérieur de la ville antique et médiévale, sur la pente sud-ouest du Mont Saint-Siméon. L’évaluation archéologique (20 sondages et 4 sondages profonds) a permis de mieux comprendre les perturbations récentes qui ont affecté les coteaux du Mont Saint Siméon.


En effet, un grand tiers nord-ouest du site n’avait pas été notablement bouleversé jusqu’ici, et les quelques rares vestiges anciens mis au jour l’ont été dans ce secteur. Il s’agit d’abord d’un ensemble homogène de pièces de silex particulièrement frais attestant d’une production laminaire, associée à des burins (industries lithiques ci-dessous). Cependant, l’étude géomorphologique a montré que cet ensemble n’était pas en place.











Un peu de mobilier résiduel médiéval a en outre été mis au jour, en petite quantité, et situé dans les parties hautes du site (à l’image de la photographie du silo daté du XIIIe au XIVe siècle ci-contre). Ce mobilier n’était pas non plus en place : la couche sableuse où ils ont été trouvés témoignent de leur déplacement sur la pente. Notons qu’aucune trace de la culture de la vigne, pourtant pratiquée dans cette zone, n’a été remarquée si ce n’est un fossé parcellaire.

Le reste de la parcelle a été fortement perturbée pendant les deux siècles derniers. Elle a en effet servi de carrière de sable comme en témoigne les profonds décaissements et les accidents du terrain qui la caractérisent. Les lieux ont alors servi de dépotoir jusqu’à nos jours et les chances de trouver un site antérieur au XXe siècle étaient donc nulles.

Foyer datant du XXe siècle

Enfin, l’ensemble de la parcelle a été fortement marqué par les combats de la première guerre mondiale dont témoignent les nombreux impacts d’obus.