Sébastien Billard

Contenu de la page : Sébastien Billard

Sébastien Billard - Président de l’association Sixième continent

Vivre Noyon : Pouvez-vous nous présenter votre association ?

  • Sébastien Billard : Sixième continent a été fondé en 2013 pour informer et sensibiliser le grand public aux problèmes de pollution des mers par les matières plastiques. Le plastique forme, en effet, aujourd’hui de véritables décharges entre deux eaux qui peuvent mesurer jusqu’à 30 m d’épaisseur ! Nombre d’écologistes et de scientifiques nomment « 6e continent » ces immenses plaques de déchets en décomposition, qui représentent rien que pour le pacifique une superficie de 3,5 millions de km2 reparties en deux étendues chacune équivalentes à 3 fois la France et qui dérivent au gré des courants entre le japon et les états-Unis. On trouve deux plaques en Atlantique Nord et Sud, une plaque Indienne mais aussi la zone en formation en méditerranée.

VN : quelles en sont les conséquences ?

  • SB : Constituées à 95% de résidus plastiques allant de la bouteille d’eau minérale à d’infimes particules en suspension, ces plaques menacent gravement l’écosystème marin mais aussi notre santé et celle de nos enfants ! Pour rappel, le plastique met parfois des milliers d’années à disparaître et n’épargne aucune espèce. On peut citer les dizaines de milliers d’oiseaux à l’instar de l’albatros qui meurt chaque année d’intoxication due à l’absorption de morceaux de plastique ou encore les mammifères marins qui confondent les particules en suspension avec leur aliment principal, le plancton. Mais il en est de même pour bon nombre de poissons qui ingèrent ce poison avant de se retrouver dans nos assiettes...

VN : Quelles sont vos actions pour sensibiliser les noyonnais à ce phénomène ?

  • SB : Parce qu’il faut avant tout éduquer les jeunes générations à ce problème majeur, nous avons pour projet d’intervenir dans les écoles. Nous envisageons également d’organiser, l’été prochain, une action de ramassage des déchets entre Berck et Fort-Mahon.

Contact
Sixième continent
06 25 88 35 08
www.sixieme-continent@gandi.ws
Page facebook 7e continent

Les propos tenus sont de la responsabilité de leur auteur.