Stéphane Roullier

Contenu de la page : Stéphane Roullier

Stéphane Roullier - Entraîneur de l’association Noyon Pentathlon Moderne de Noyon

Vivre Noyon : Parlez-nous du pentathlon moderne et de votre club ?

  • Stéphane Roullier : On peut rappeler en premier lieu ce qu’est le pentathlon. Il s’agit d’une épreuve sportive constituée de cinq disciplines. Ces épreuves sont l’escrime, le combiné course et tir au pistolet, la natation et l’équitation. Cette discipline a été inventée par le baron Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux olympiques modernes. L’épreuve a été disputée pour la première fois aux Jeux olympiques de 1912 et a toujours fait partie du programme olympique. Lors des années non olympiques, un championnat du monde a lieu, depuis 1949. A Noyon, le club a été fondé en 1976 par Jean-Pierre Pichot, il en est alors devenu à la fois le président et l’entraîneur jusqu’en 1987. J’ai ensuite repris le poste d’entraîneur jusqu’à aujourd’hui et Jean-Pierre Pichot a gardé la présidence. Nous comptons 55 licenciés dont 15 athlètes de 8 à 12 ans et 9 de 13 à 18 ans. 18 pentathlètes figurent sur la liste ministérielle de haut niveau. le Noyon Pentathlon Moderne est labellisé "parcours d’excellence sportive" par le ministère des Sports. Nos licenciés s’entraînent soit à Noyon grâce aux installations sportives que la Ville met à notre disposition soit en pôle France (6) ou à l’Insep (5).

VN : Certains de vos pentathlètes brillent dans les compétitions internationales ?

  • SR : Nous sommes très fiers de pouvoir faire rayonner l’image de la ville à un tel niveau. Participer à des épreuves comme les championnats du monde ou aux Jeux olympiques concrétise en quelque sorte le travail important réalisé avec les athlètes et les dirigeants depuis la création du club. Comme le souligne Jean-Pierre Pichot « une seule ambition pour le club, la performance ! » Les performances de nos athlètes lors de ces grands rendez-vous sont aussi un véritable moteur qui pousse les plus jeunes à se surpasser.

VN : Quelles sont les chances du club lors des Jeux olympiques de Londres cet été* ?

  • SR : Notre club va être représenté pour la 5e fois aux Jeux et c’est le seul club picard sur l’ensemble des disciplines olympiques ! A l’heure actuelle, 2 de nos pentathlètes sont sûres de participer aux Jeux olympiques et un 3e est toujours en lice pour décrocher son billet. Il s’agit d’Amélie Cazé, Elodie Clouvel et Christopher Patte avec, pour chacun d’eux un parcours différent pour y arriver. Amélie pratique en effet le pentathlon depuis l’âge de 8 ans. Elle est toujours restée fidèle au club de Noyon. Aujourd’hui, bien remise de ses blessures et grâce à ses résultats, elle est d’ores et déjà qualifiée pour Londres. Concernant Elodie, elle s’est mise au pentathlon et est arrivée à Noyon il y a seulement 3 ans. Se préparant en tant que nageuse pour les jeux, elle a souhaité changer de discipline et a rapidement montré des qualités étonnantes pour le pentathlon. Elle est actuellement 4e sur la liste et devrait accompagner Amélie. Enfin, Christopher Patte a bénéficié d’un recrutement il y a 5 ou 6 ans. Il a en effet choisi d’intégrer Noyon car l’ambiance y était très chaleureuse et les entraînements bien encadrés. Aller à Londres s’avère plus difficile pour lui car les places sont chères. Rappelons que seuls 2 athlètes par nation peuvent concourir. Sur les 36 places possibles pour les pentathlètes aux JO, 23 ont déjà été attribuées. Une place de podium pendant le championnat du monde à Rome est son seul laissez-passer.

* A l’heure où cette interview est réalisée, la liste officielle des athlètes aux Jo n’est pas encore connue.

VN : Quelques mots sur la forme de ces athlètes avant ce rendez-vous ?

  • SR : Amélie Cazé, suivie désormais par un seul entraîneur, est sur la pente ascendante et a confiance en elle, tout devrait bien se passer. Elodie Clouvel n’a cessé de s’entraîner depuis 3 ans avec une marge de progression impressionnante. Elle croit de plus en plus en ses chances au vu notamment de sa dernière victoire en championnat international. Enfin, Christopher Patte a pour objectif principal de participer à ces JO. S’il n’y parvient pas, ce n’est pas dramatique car il est encore jeune. Il était encore en catégorie junior en 2011, rien n’est perdu.

Contact Jean-Pierre Pichot - Noyon pentathlon moderne 06 80 05 21 21 – pichot.pentathlon@wanadoo.fr