Accueil du site > Projets d’avenir > Weissenburger et St-Exupéry (...)

Weissenburger et St-Exupéry : de nouveaux groupes scolaires pour le bien-être des enfants et des enseignants

Contenu de la page : Weissenburger et St-Exupéry : de nouveaux groupes scolaires pour le bien-être des enfants et des enseignants

Face à la vétusté des écoles du centre-ville et de Beauséjour, la Ville de noyon a voté, en 2013, la reconstruction des deux groupes scolaires. Aujourd’hui, les travaux sont lancés avec une ouverture prévue à la rentrée 2019 ! Zoom sur ce projet phare pour notre ville.

Pour le bien-être des enfants et des enseignants

Les deux nouveaux groupes scolaires regrouperont d’une part, les écoles du centre-ville (maternelles Alphonse Daudet et Paul Bert et primaire Weissenburger) et d’autre part, les écoles de Beauséjour (maternelles Jacques Prévert et St-Exupéry et primaire St-Exupéry).

Ces futures écoles, dont l’ouverture est prévue en septembre 2019, permettront de :

  • répondre aux normes de sécurité et d’accessibilité,
  • anticiper l’accroissement des effectifs,
  • augmenter les capacités d’accueil périscolaire et de la restauration scolaire,
  • améliorer le confort des enfants et de leurs enseignants,
  • renforcer la mixité sociale par un regroupement à taille humaine,
  • rationaliser les coûts de fonctionnement et, en particulier, réduire les dépenses énergétiques.

Le groupe scolaire Weissenburger

Le nouveau groupe scolaire, de plain pied, prévoit la reconstruction de l’école maternelle d’une capacité de cinq classes comprenant notamment deux dortoirs, une salle de motricité, une bibliothèque et un accueil périscolaire. L’école primaire sera dotée, quant à elle, de dix classes et de deux classes Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased), d’une salle plurivalente, d’une bibliothèque et d’un accueil périscolaire. La construction d’un bâtiment dédié à la restauration scolaire permettra aux enfants de rester sur place pour déjeuner.

Le groupe scolaire St-Exupéry

Le futur groupe comprendra une école maternelle d’une capacité de huit classes, dotée notamment de trois dortoirs, d’une bibliothèque, de deux salles de motricité et d’un accueil périscolaire. À l’instar de Weissenburger, les écoliers n’auront pas à se déplacer pour déjeuner, un bâtiment dédié à la restauration scolaire étant prévu. L’école primaire n’est pas en reste. D’une capacité de onze classes et de deux classes Rased, l’école sera dotée d’une salle plurivalente, d’une bibliothèque et d’un accueil périscolaire. Un bureau destiné à une psychologue scolaire est également prévu.

Répondre à cet article